Les tenants et aboutissants de la course pieds nus

Les tenants et aboutissants de la course pieds nus

Il y a environ une décennie, quelque chose de bizarre a commencé à se produire dans le monde de la course: les coureurs ont commencé à abandonner leur bien-aimé Brooks et l’impressionnant Asics à la course à pied sans chaussures.

Les recherches effectuées à l'époque – sans parler du livre populaire Born to Run – ont montré que courir pieds nus pouvait en fait faire de vous un athlète meilleur et plus fort.

La course minimaliste est chérie par certains, mais ce n’est pas pour tout le monde.

Bientôt, les coureurs se sont alignés aux lignes de départ à travers le monde avec des chaussures Vibram FiveFinger ou, pour les plus audacieux, rien du tout. Le boom des pieds nus a considérablement ralenti depuis, mais de nombreux athlètes n’ont toujours pas chaussé et sont fascinés par la tendance naturelle de la course à pied. La course minimaliste est chérie par certains, mais ce n’est pas pour tout le monde.

Voici ce que Emmi Aguillard, PT, DPT, FAFS, de la physiothérapie finlandaise, dit courir sans chaussures – et s’il faut en tenir compte.

Voyez-vous encore beaucoup de coureurs aux pieds nus ces jours-ci?

«Pas beaucoup, mais nous en avons toujours un filet régulier. Je dirais qu'environ 10% de mes patients sont en faveur d'un style de course plus minimaliste. "

Pourquoi pensez-vous que les gens courent pieds nus? Quels sont les avantages biomécaniques?

«Du point de vue de l'évolution, cela a du sens. Les êtres humains ont été conçus pour les sports d’endurance, comme la course, et nous n’avons certainement pas eu de chaussures de course modernes à travers l’histoire.

Porter une chaussure de course trop rembourrée ou de soutien peut affaiblir les muscles intrinsèques du pied.

Biomécaniquement, le pied est conçu pour supporter le stress de la course à pied pendant de longues périodes sans soutien. Parfois, quand un coureur porte une chaussure de course trop rembourrée ou qui soutient, cela peut en fait limiter la capacité du pied à pronater et à supiner comme il se doit, affaiblissant en fin de compte les muscles intrinsèques du pied.

Cela peut également amener le coureur à trop marcher ou à frapper excessivement le talon. Cela se traduit par une diminution de l'efficacité, une augmentation de la force de réaction au sol – ou de l'impact – absorbée à chaque étape et un risque accru de blessure. ”

Quels sont les avantages et les inconvénients de courir pieds nus?

«Les avantages sont une diminution du couple sur la hanche et le genou, une longueur de pas plus courte, surtout si vous marchez trop vite, une frappe accrue entre le milieu et l’avant-pied si vous atterrissez trop fort sur votre talon et une diminution de la charge maximale lors de l’atterrissage. La course naturelle est une bonne option si vous êtes sujet à des attelles tibiales, à une douleur au genou ou à des blessures liées aux os ou au stress.

Le principal inconvénient est l'augmentation du couple sur le pied et la cheville. La course minimaliste n’est probablement pas pour vous si vous êtes sujet à une fasciite plantaire, à une tendinite d’Achille ou à des souches de mollet. "

Quel type de traitement les coureurs aux pieds nus ont-ils besoin par rapport à ceux qui courent dans des chaussures?

"Nous ne voyons pas beaucoup de vrais coureurs aux pieds nus à New York – et c'est compréhensible. Ce que je vois, ce sont des coureurs qui préfèrent une chaussure plus minimaliste à une chaussure de course traditionnelle.

Souvent, ces coureurs sont en rééducation pour des blessures au pied, à la cheville ou au tendon d’Achille, allant du neurome à la tendinite d’Achille, bien qu’il puisse parfois y avoir des problèmes en amont, comme le syndrome de la bande IT. Parfois, les blessures sont totalement indépendantes de la chaussure et résultent d’une mauvaise formation, de l’indemnisation d’un mode de vie sédentaire au travail ou d’autres problèmes biomécaniques.

Si le problème vient de la chaussure – ou de l'absence de chaussure -, une partie du traitement consiste à persuader le coureur d'essayer une chaussure plus traditionnelle, au moins pendant un certain laps de temps, afin de donner au corps une chance de se soigner. Les coureurs aux pieds nus sont têtus! Une des choses les plus difficiles à faire est de les convaincre de changer cela.

Les courses répétitives sur du béton ou des trottoirs sont mauvaises pour presque tous les coureurs, pieds nus ou non.

D’autres fois, il s’agit simplement d’éduquer le coureur sur l’importance de l’entraînement sur sol meuble et d’éviter le béton et les trottoirs au profit de l’asphalte, d’une piste, des sentiers et des chemins de terre. Les courses répétitives sur du béton ou des trottoirs sont mauvaises pour presque tous les coureurs, pieds nus ou non.

Pratiquer une bonne hygiène des tissus mous en ce qui concerne l’étirement, le laminage de la mousse et d’autres méthodes de libération du myofascial est essentiel.

Un autre élément consiste à leur apprendre à bien entretenir leurs mollets, achilles et plantaires. Étant donné que la charge de cette région est supérieure, une récupération correcte entre les exécutions est essentielle. Il est crucial de pratiquer une bonne hygiène des tissus mous en ce qui concerne l'étirement, le laminage de la mousse et d'autres méthodes de libération de l'auto-myofascial. ”

Comment le corps réagit-il différemment lorsque le trottoir bat la chamade lorsque vous êtes pieds nus ou lorsque vous courez dans des souliers?

«Même si la course pieds nus diminue l'impact d'impact à l'atterrissage, la chaussée peut être tout simplement trop lourde pour le corps humain, en particulier pour les débutants qui ne courent pas depuis des années. la force des tissus ou la densité osseuse du complexe jambe inférieure.

J'ai vu des patients développer des névromes aux pieds, des fractures de fatigue, des mollets et des douleurs au genou à cause de trop de kilomètres passés à cogner sur le trottoir sans que les chaussures ne absorbent suffisamment les chocs. "

Est-ce que différents muscles doivent tirer et s’engager pour offrir le soutien que vous ne recevez pas de chaussures?

"Oui! Courir avec des chaussures minimalistes ou pas de chaussures augmente la charge de travail du mollet et du tendon d'Achille, ainsi que des muscles du pied. C’est pourquoi il est si important que, si vous songez à essayer la course pieds nus, vous suiviez un plan d’entraînement approprié pour aider votre corps à s’adapter.

Le problème que je vois le plus, ce sont les gens qui ont passé toute leur vie dans la peau, qui décident d'essayer la course minimaliste. C’est trois ans de muscles endormis du pied endormi qui sont en feu! "

OK, en fin de compte, quel est l’avis de votre expert en course pieds nus?

«Dans un monde parfait, cela a du sens. J'ai lu Born to Run, j’ai expérimenté moi-même et je peux vraiment en comprendre les avantages.

Ce que je dis à mes patients, c'est que si nous vivions encore comme nos ancêtres ou si nous roulions dans des trains légers au Kenya ou en Amérique centrale, cela aurait plus sa place. Mais tout comme nous nous sommes adaptés au fil des ans pour créer notre société moderne, nous avons besoin de chaussures modernes.

Pour la vie dans la plupart des zones urbaines avec le stress que le béton fait peser sur notre corps, la course pieds nus n’est tout simplement pas viable sur une base régulière.

Pour la vie à New York ou dans la plupart des zones urbaines, en plus du stress que le béton fait peser sur notre corps, la course pieds nus n’est tout simplement pas durable.

Cela dit, je suis un partisan du passage des chaussures minimalistes aux chaussures quasi minimalistes.

Cela dit, je suis fan du passage de chaussures minimalistes à des marques quasi minimalistes comme Altra, créant des chaussures avec une chute faible ou nulle et une boîte plus large pour imiter la course aux pieds nus, mais avec ce coussin supplémentaire et un certain soutien pour aider le corps à mieux réagir en heurtant le pavé encore et encore.

À la fin de la journée, chaque corps est différent, tout comme la biomécanique de chaque individu. Il n'y a vraiment pas d'approche unique pour les chaussures de sport ou les baskets. La recherche confirme en effet que la chaussure qui offre le meilleur confort sur votre pied est celle qui a été corrélée au risque de blessure le plus faible – et parfois, les problèmes n’ont rien à voir avec la chaussure.

La course pieds nus peut avoir un avantage énorme dans un cycle d’entraînement – il est juste important de l’aborder avec modération et au besoin. "

À l'honneur

Emmi Aguillard

Si vous avez aimé cet article, n’oubliez pas de le partager pour que d’autres puissent le trouver également.

Veuillez noter que les informations fournies dans les articles du blog Polar ne peuvent remplacer les conseils individuels de professionnels de la santé. Veuillez consulter votre médecin avant de commencer un nouveau programme de conditionnement physique.

Laisser un commentaire