Fitness: Des chaussures ont permis à l'étoile du marathon Eliud Kipchoge de remporter ses conditions de victoire

Fitness: Des chaussures ont permis à l'étoile du marathon Eliud Kipchoge de remporter ses conditions de victoire

Eliud Kipchoge a franchi la barrière des deux heures à Vienne le 12 octobre.

HERBERT NEUBAUER / AFP via Getty Images

À ce jour, vous avez probablement entendu parler du marathon record de moins de deux heures organisé par Eliud Kipchoge ce mois-ci à Vienne. Son temps de 1: 59.40 est le discours de la communauté de la course à pied, y compris des discussions animées sur ce qui a été nécessaire pour briser la barrière des deux heures – une réalisation que les scientifiques pensaient être des années plus longues.

Avant de discuter des chaussures, du parcours et des pacers, nous devons parler de l'athlète. Kipchoge, un Kenyan âgé de 34 ans, est sans conteste le meilleur marathonien du monde, connu non seulement pour sa vitesse, mais également pour sa constance. (Ses temps d'arrivée au marathon de 2013 à 2019 sont 2: 04.05, 2: 04.11, 2: 04.00, 2: 03.05, 2: 03.32, 2: 01.39 et 2: 02.37; ces temps sont pour des courses sanctionnées où les conditions n'étaient pas contrôlées .) Bien que son dernier effort n’ait pas été qualifié de record du monde (nous en parlerons plus tard), le coureur de 5 pieds 6 pouces et de 123 livres détient le record mondial officiel de 2: 01,39, établi au Marathon de 2018 à Berlin.

À première vue, prendre deux minutes de retard sur un record personnel antérieur ne semble pas être un grand saut en performance. Mais pour un athlète expérimenté bénéficiant déjà du meilleur entraînement et de la meilleure nutrition que la science puisse fournir, ces 119 secondes ressemblent à un sommet du mont Everest.

Tous les marathoniens de haut niveau bénéficient de trois propriétés physiologiques distinctes: un VO2 max impressionnant, une foulée économique et la capacité de courir un marathon au maximum de leur seuil de lactate (l’effort maximum qu'un athlète peut supporter pendant une période donnée). Un certain degré de chacun de ces piliers du marathon est déterminé génétiquement et certains peuvent être améliorés avec l'entraînement, mais quand il s'agit d'être le meilleur des meilleurs, la plupart des experts pensent que l'économie de la course est le facteur qui contribue le plus au podium. Une économie de fonctionnement supérieure se traduit par une consommation d'énergie moindre (oxygène) à un rythme donné, ce qui entraîne des temps plus rapides par rapport à un coureur moins efficace avec un VO2 max similaire.

Kipchoge est un modèle d'efficacité. Ajoutez un parcours plat avec des virages limités, les conditions climatiques idéales (pas de vent, pas trop chaud ou trop froid) et des pacers pour bloquer la résistance au vent, et vous obtenez un ensemble presque complet de conditions gagnantes, qui étaient toutes en place pour La course réussie de Kipchoge ce mois-ci.

Les chaussures Nike portées par Eliud Kipchoge ont des utilisateurs qui ont l’impression de courir sur des trampolines.

LEONHARD FOEGER /

REUTERS

Ensuite, il y a les chaussures. Supérieur au modèle Nike Zoom Vaporfly Elite de première génération qu'il portait lors de sa tentative de courir un marathon de moins de deux heures (il a marqué à 2: 00,25), le modèle qu'il a fait ses débuts à Vienne est réputé s'être amélioré sur les quatre -pour 100% d'économie d'énergie promise dans la version 2 de Vaporfly, baptisée Vaporfly 4% (avec une semelle intercalaire composée d'une seule plaque en fibre de carbone avec une couche de mousse au-dessus et en dessous). Nike n'a pas divulgué la technologie de la chaussure que Kipchoge portait pour briser la barrière des deux heures (surnommé le Vaporfly NEXT%), mais des rumeurs suggèrent un amorti supplémentaire et davantage de plaques de carbone ont porté les économies d'énergie à 5% – juste ce qu'il fallait conquérir ces dernières secondes.

Quelle est l'importance de ces chaussures à la pointe de la technologie? Depuis leurs débuts en 2017, les marathoniens et les semi-marathoniens portant le Vaporflys ont couru de 3 à 4% plus vite que leurs précédents records personnels. Les chaussures, qui présentent un empilement sensiblement plus élevé que les chaussures de course traditionnelles, ont des utilisateurs qui ont l’impression de courir sur des trampolines. Pour illustrer davantage l’effet de Vaporflys sur les performances, il convient de noter que de 2006 à 2018, un ou deux coureurs seulement ont cassé 2:12 au Marathon de Chicago; La course de cette année, qui a eu lieu le 13 octobre, comptait 10 arrivées sous 2:12.

L'Association internationale des fédérations d'athlétisme a abordé la controverse entourant le Vaporfly 4%, une technologie chargée, qui se vend à 330 $, stipulant que "tout type de chaussure utilisée doit être raisonnablement accessible à tous dans l'esprit de l'universalité de l'athlétisme". Il déclare également: «Les chaussures ne doivent pas être conçues de manière à donner aux athlètes une assistance ou un avantage injuste.»

Avec Vaporflys en vente dans les magasins de courses locaux et porté par les coureurs sportifs et les coureurs d'élite, on pourrait soutenir qu'ils sont universellement disponibles, mais ce qui constitue une «aide ou un avantage injuste» reste flou.

Les chaussures de Kipchoge ne sont pas le seul facteur du débat sur la légitimité de son temps record. Les puristes suggèrent que le paquet rotatif de pacers protégeant Kipchoge de la résistance au vent, une voiture en tête utilisant un feu vert pour maintenir les coureurs dans le rythme et la distribution de nutrition liquide à vélo (par rapport au coureur qui ralentit pour ramasser sa bouteille aux stations d’hydratation) ne se combine pas. disqualifier l'événement du livre des records du monde, mais impliquer que la technologie a pris le pas sur la physiologie humaine lorsqu'il s'agit d'explorer les limites physiques de la course d'endurance.

Les chiffres de Kipchoge confirment certainement cette affirmation. Il a tenu un rythme incroyable de 2:50 min / km sur 42 kilomètres et semblait avoir assez d'essence dans le réservoir lorsqu'il a franchi la ligne d'arrivée, malgré son rythme effréné.

Le véritable test de la technologie et de Kipchoge aura lieu lors de son prochain marathon officiel, où les conditions ne sont pas contrôlées. Après tout, un marathon réussi a toujours consisté à gérer la journée, ce qui signifie qu’il faut s’adapter aux conditions météorologiques, au parcours et aux autres concurrents – tout cela met à l’épreuve même les meilleurs coureurs. Là encore, il portera toujours la dernière technologie de la chaussure, qui sera testée dans des conditions réelles. Les coureurs du monde entier suivront de près.

Apparenté, relié, connexe

Fitness: Des chaussures ont permis à l'étoile du marathon Eliud Kipchoge de remporter ses conditions de victoire
4.9 (98%) 32 votes