27 septembre 2020

Comment bien choisir ses chaussures de trail – Salomon France

Le trail running consiste à sortir des sentiers battus. C'est souvent considéré comme un sport complètement différent de la course sur route, mais en fait, il existe de nombreuses similitudes. Ils se déroulent bien sûr dans deux environnements très différents mais le principe principal est le même; il faut mettre un pied devant l'autre! Cependant, la grande différence d'environnement signifie que les exigences des coureurs sont également différentes. Commençons donc par examiner plus en détail les chaussures.

Les principales différences entre les chaussures de course sur sentier et les chaussures de course sur route sont liées au type de surface de course. Pour la course sur sentier, il est préférable d'avoir des chaussures avec une bonne bande de roulement ainsi qu'une protection intégrée, un soutien du pied et une stabilité pour les surfaces inégales.

Plus les crampons (crampons sur la semelle extérieure) sont profonds, meilleure est la traction que la chaussure vous procurera sur les terrains boueux. Alors que des crampons plus courts et plus rapprochés sont suffisants pour les sentiers durs et secs et ils vous donneront plus de stabilité et d'efficacité.

De nombreuses chaussures de course sur sentier ont une semelle extérieure polyvalente qui peut être utilisée sur pratiquement tous les terrains.

Les chaussures de course sur sentier ont généralement une protection intégrée. Les plaques de roche protègent votre avant-pied des sentiers rocheux et les protège-orteils et la tige ajoutent une protection supplémentaire contre les rochers et la végétation acérée.

En conséquence, les chaussures de trail running sont généralement très durables malgré le terrain accidenté qu'elles peuvent rencontrer.

Votre cou-de-pied doit être bien soutenu pour garder votre pied solidement en place lorsque vous courez sur un terrain accidenté ou sur des sentiers accidentés et escarpés.

L'amorti et le soutien fournis par une chaussure plus rigide peuvent aider à augmenter le niveau de stabilité. Cela permettra également une marge d'erreur et vous donnera plus de confiance.

Contrairement à la course sur route, le soutien de la pronation n'est pas un problème, car sur un terrain accidenté, votre pied s'adapte toujours à la surface.

Avoir une chaussure de course sur sentier spécialement conçue pour le terrain sur lequel vous allez courir peut vous aider à augmenter votre confiance et vos compétences sur la piste, mais il existe une infinité d'options et il peut être très difficile de choisir la bonne. Pas de panique! Il suffit de se poser les bonnes questions:

Vous devez demander:

  • Sur quel type de terrain vais-je courir?
  • Quels sont mes objectifs de course?
  • Quelles distances vais-je parcourir?
  • TERRAIN

    Sur un TERRAIN INSTABLE OU MUDDY, vous aurez besoin d'une bande de roulement plus agressive avec des crampons profonds et largement espacés afin que la boue ne reste pas coincée dans la bande de roulement. Un cou-de-pied bien soutenu vous aidera à gérer toutes les surfaces inégales du sentier et vous aidera à garder votre équilibre.

    Sur ROUGH, ROCKY TERRAIN, vous aurez besoin d'une semelle extérieure plus rigide pour plus de stabilité. La tige renforcée aidera à protéger votre pied des pierres.

    Courrez-vous sur une VARIÉTÉ DE TERRAIN et principalement sur des sentiers difficiles? Si c'est le cas, vous aurez besoin d'une chaussure légère et polyvalente avec des pattes plus courtes (pas plus de 4 mm) et plus rapprochées. Cela devrait vous donner une adhérence suffisante sur la plupart des surfaces et améliorer l'efficacité. La semelle extérieure plus fine rendra la chaussure légère et stable (moins susceptible d'user les crampons et votre pied est plus près du sol). Enfin, des chaussures flexibles faciliteront le placement du pied dans les sections rapides de la course.

    Si la NEIGE et la glace ne vous dissuadent pas, vos chaussures doivent avoir une bonne bande de roulement avec des crampons profonds et des crampons métalliques. Recherchez un bon support et une protection supplémentaire contre les éléments. Des guêtres intégrées et une membrane imperméable assureront que vos pieds restent au chaud et au sec.

    – Si vous êtes nouveau dans le trail et que vous souhaitez courir quelques fois par mois, vous devriez choisir des chaussures légères et polyvalentes. Vous devez vous assurer qu'elles sont bien ajustées et confortables avant de les acheter.Si vous êtes un coureur de trail plus aguerri et que vous cherchez à améliorer vos performances, vos chaussures doivent avoir une protection intégrée et fournir un bon maintien. Ils seront parfaits pour de longues heures d'entraînement intense. –Si vous cherchez à être compétitif à l'avant du terrain, vous voudrez opter pour les poids plumes! Des chaussures très légères et techniques, conçues pour la précision, la performance et des surfaces de trail spécifiques, vous serviront le mieux, avec juste assez de confort et d'amorti pour éviter de vous blesser.

    Les distances que vous parcourrez sont un autre facteur qui devrait vous aider dans votre choix. Pour les courtes distances (moins de 15 km), vous devriez rechercher des chaussures légères et réactives. Pour les moyennes distances (25 à 50 km) classiques, les chaussures polyvalentes sont plus adaptées. Pour plus de 50 km et ultra-trail, des chaussures avec protection et amortissement intégrés vous apporteront plus de confort.Les distances que vous parcourez peuvent influencer votre choix en termes de chute et d'amorti.

    Il est clair que votre carrure physique influencera votre choix. Ceux de plus grande taille devraient rechercher des chaussures avec protection et amortissement intégrés. Ceux qui ont une silhouette plus légère peuvent choisir une chaussure légère et réactive. Lorsque vous essayez les chaussures, si elles frottent ou vous pincent les pieds, vous devez les rejeter immédiatement. Même si les chaussures sont en solde, si elles sont mal ajustées, elles ne s'amélioreront pas avec l'usage. La pointure des chaussures est également un élément important à prendre en compte. Il est préférable d'essayer des chaussures à la fin de la journée en raison de l'enflure de nos pieds, comme lors d'un long trail, et vous devriez avoir un espace d'environ 1 cm entre vos orteils et l'extrémité de votre chaussure pour éviter les ampoules sur vos orteils ou ongles noirs.Les critères que vous utilisez pour choisir vos chaussures changeront avec l'expérience. Quant à la couleur, vous seul pouvez décider!

  • Les principaux types de sentiers sur lesquels vous courez (instables, rocheux ou variés)

  • Vos objectifs et la fréquence à laquelle vous vous entraînez (occasionnel, expérimenté, à l'entraînement ou en course)

  • La distance parcourue (courte distance, ultra trail)

  • Votre carrure physique

  • Comment les chaussures s'ajustent (maintien, confort, taille)

  • Votre expérience antérieure et vos ambitions de course

  • Comment bien choisir ses chaussures de trail – Salomon France
    4.9 (98%) 32 votes