3 août 2021

Chaussures running : faible drop et amorti

6 juin 2016

Le drop, qui est la différence de hauteur entre le talon et l’avant-pied, n’est pas forcément haut pour garantir un bon amorti à vos chaussures.

On peut avoir un drop faible (en dessous de 6 mm, soit la moitié d’un produit « classique ») et de la protection pour de longues distances ou pour un coureur dit « lourd » (autour de 80 kg chez les hommes, autour de 70 kg chez les femmes).

Nous allons vous indiquer un choix de modèles vers lesquels vous pouvez tendre si vous avez déjà fait une certaine transition (au moins du drop 8).

New Balance Fresh Foam Boracay

(255 gr, goutte 4 : 22/18)

Voici un modèle qu’il est facile d’adopter car le confort se ressent très vite. La matière de la semelle en mousse technologique réalisée en 3D est agréable et confortable sans être molle. Le déroulé est neutre mais permet d’accueillir les pronateurs légers. Le mesh est léger et le logo « strappe » le coup de pied pour garantir le maintien. Le modèle est plutôt route que chemin. Pour les coureurs polyvalents avant tout, une chaussure du quotidien ! En mode entraînement/compétition pour les coureurs plus lourds

Hoka Un Un Bondi 4

(297 gr, goutte 4 : 33/29)

Drop faible et amorti : Hoka bien sûr ! Semelle épaisse pour cette Bondi et bien sûr amorti, très souple et moelleux. Les coureurs légers la trouveront plutôt molle au delà de leur allure footing, et les coureurs plus lourds se régaleront au quotidien pour une utilisation variée. Pour autant, le drop 4 permet un bon alignement lors de la pose de pied. Une semelle route et chemins pour une utilisation régulière !

Altra Paradigme 1.5

(258 gr, goutte 0 : 31/31)

Altra, la marque au drop zéro ! Route ou trail, elle s’est développée en ayant toujours ce concept en ligne de mire. Le drop zéro est associé à une toe-box (espace à l’avant-pied) élargie pour mettre un mouvement le plus naturel possible. Sur cette version, l’amorti est bien présent malgré un poids plutôt léger, en rapport à l’épaisseur de la semelle façon « oversize » comme peut l’être Hoka. Elle s’adresse à tous types de coureurs et permet une utilisation variée grâce à un effet rebond qui dynamise l’ensemble. –> drop faible et amorti… pour coureur léger !

Nous terminons notre sélection avec deux modèles, destinés plutôt aux coureurs légers.

Saucony Zélote Iso 2

(272 gr, goutte 4 : 25/21)

Saucony possède une gamme de chaussures où le choix du drop est progressif. Sur le modèle Zealot ISO 2, l’amorti Everun plus confort et toujours rebondissant garanti une utilisation sur longues distances comme sur les courtes distances. Le confort du chaussant ISO évite les frottements dus à l’utilisation quotidienne. Drop de 4 et utilisation route/chemins, qui permet d’envoyer…jusqu’au marathon, pour les plus légers !

Asics 33 DFA

(267 gr, goutte 4 : 19/15)

La gamme 33 d’Asics n’est pas la plus connue mais le savoir-faire de la marque est bien là. Drop de 4 et plutôt proche du sol pour garantir de bonnes sensations de pied, le produit ne prive pas le coureur de confort. Elle est agréable au pied et les lignes sont flexibles. Surtout polyvalente pour les coureurs légers qui varient les vitesses sans pousser dans les extrêmes, et qui restent sur des distances modérées.

À vous de faire votre choix !! Retrouvez tous ces modèles sur i-Run.fr !

Juin 6, 2016sylvaine

Chaussures running : faible drop et amorti
4.9 (98%) 32 votes