18 octobre 2021

Revue des chaussures de course Newton MV2

Newton Running, une entreprise basée à Boulder, dans le Colorado, crée des chaussures axées sur la course naturelle et les chutes de talons bas depuis près de cinq ans, créant un public enragé parmi les coureurs et les triathlètes. L’idée de la course naturelle consiste à atterrir sur l’avant-pied après près de vingt ans de recherche plutôt que de fabriquer des chaussures simplement minimales avec peu de matière entre vous et la route. Les chaussures qui en résultent sont bien faites et protectrices, avec des chutes de talon de 0 mm à 6 mm et des pattes d’activation à l’avant-pied conçues pour agir comme un trampoline pour donner une réaction opposée après un pas.

Newton MV2 premières impressions

Ayant porté des Newtons avant de savoir à quoi m’attendre. Lorsque j’ai essayé le MV2 pour la première fois, j’avais l’impression de porter une pointe de sprint. Mon avant-pied semblait être surélevé et marcher dans le MV2 était au mieux gênant. Mais ces chaussures n’étaient pas faites pour la marche, et les pattes de l’actionneur qui donnaient l’impression que mon avant-pied était élevé s’abaissent pendant la frappe du pied, créant ainsi une sensation de chute nulle.

Le MV2 est poids plume et flexible comme on peut s’y attendre pour une courte distance, 5 km à 10 km, en course à plat. Je recommande de prendre une demi-taille à moins que vous n’aimiez vos chaussures de course très ajustées.

Newton MV2 Supérieur

Newton annonce que le MV2 est conçu pour durer environ 150 à 250 milles, ce qui est assez standard pour un plat de course. La tige se compose d’une élégante maille respirante recouverte d’une maille à motif en nid d’abeille plus durable. Je n’ai pas couru dans le Newton assez longtemps pour le porter, mais si je devais choisir un point faible dans le tissu supérieur, ce serait le maillage interne au niveau du petit doigt.

Je classerais la largeur de l’avant-pied du Newton comme moyenne pour un plat de course et le maillage flexible le rend adapté à de nombreux types de pieds. Cependant, si vous n’êtes pas habitué aux chaussures de course ou si vous avez apprécié les larges orteils des autres chaussures Newton, vous vous sentirez peut-être un peu à l’étroit. La zone des orteils est légèrement renforcée et les seuls autres renforts cousus se trouvent au talon de la chaussure. Un système de laçage efficace et traditionnel ne m’a posé aucun problème et dans l’ensemble la tige MV2 est très confortable. J’ai senti que le MV2 serrait bien mon pied sans me sentir trop constrictif ou bâclé.

Semelle intermédiaire Newton MV2

La MV2 est une chaussure zéro chute, ce qui signifie qu’il n’y a pas de différence entre la hauteur du talon et la hauteur de l’avant-pied. Les baskets traditionnelles ont généralement une chute de 12 mm et la plupart des plats de course mesurent entre 6 mm et 12 mm. Newton inclut des talons de 3 mm en option avec le MV2 qui réduisent le stress initial de les porter pour la première fois, et ces ascenseurs adhèrent sous la semelle intérieure amovible de la chaussure.

Les aspects les plus notables du MV2 sont les cinq ergots sous l’avant-pied. Ces cosses en caoutchouc de carbone durables sont enfermées dans une mousse EVA plus douce et très résistante qui semblait également très résistante. Pendant la course, je pouvais sentir les pattes de l’actionneur s’enfoncer légèrement et fournir un certain rebond. Bien que le rythme de mes courses au tempo n’ait pas amélioré les chaussures pour sembler offrir une sensation élastique et j’avais l’impression que ma cadence augmentait.

Semelle Newton MV2

L’aspect le plus remarquable de la semelle extérieure MV2 est que le caoutchouc de carbone durable se concentre sur les zones de forte usure et protège l’EVA très réactif en dessous. Newton a ajouté un cinquième crampon sur le MV2 qui améliore la traction par rapport aux autres chaussures Newton à quatre crampons que j’ai essayées.

Impressions globales du Newton MV2

J’ai plusieurs paires de chaussures Zero Drop, dont la New Balance MR00 et l’Altra Lone Peak, mais courir dans la MV2 est une expérience différente. J’ai presque l’impression que vous courez dans une chute négative à cause des pattes de l’actionneur et il m’a fallu plusieurs courses pour m’y habituer. Je dois dire qu’en portant la MV2 pour les courses de tempo, j’ai ressenti une oppression et une douleur au mollet par la suite, ce que je ne ressens pas autant avec mes autres chaussures zéro chute. Je me considère comme un attaquant au milieu du pied et j’ai senti que le MV2 m’a définitivement mis sur l’avant-pied, ce qui a probablement mis un peu plus de stress sur mes mollets et mon tendon d’Achille.

C’est un plat de course rapide et je ne le porterais certainement pas sur plus de 10 km. Cependant, j’ai assisté à des courses avec des coureurs portant les MV2 sur la distance du semi-marathon. La sensation du MV2 impressionnera vraiment certains coureurs, en particulier ceux fidèles aux Newtons. Il s’agit d’un plat de course bien fait, léger et sans aucun obstacle à une expérience de course rapide à l’avant-pied.

Nous remercions les gens sympathiques de Newton de nous avoir envoyé une paire de MV2 pour les tests. Cela n’a pas influencé notre critique de la chaussure, écrite après avoir parcouru plus de 50 kilomètres avec elle

Revue des chaussures de course Newton MV2
4.9 (98%) 32 votes