24 octobre 2021

À quelle fréquence devez-vous aérer votre pelouse? (Aération de la pelouse 101)

L’entretien d’une pelouse en santé est l’une des responsabilités les plus chronophages et parfois frustrantes de l’accession à la propriété.

Outre l’arrosage, l’alimentation et la tonte à un réglage élevé, l’aération est l’une des meilleures choses que vous puissiez faire pour votre pelouse. L’aération est le processus consistant à percer de petits trous dans le sol pour briser le sol et donner à l’eau, à l’oxygène et aux nutriments un accès plus facile aux racines de l’herbe.

Mais la question est : à quelle fréquence devez-vous aérer votre pelouse ?

L’aération doit être effectuée une fois par an pour les pelouses saines et deux fois par an pour les pelouses avec un sol compacté et une accumulation de chaume. La meilleure période de l’année est juste avant la saison de croissance élevée, qui, pour l’herbe de saison fraîche, correspond au début du printemps et de l’automne et, pour l’herbe de saison chaude, à la fin du printemps.

C’est la réponse courte, mais il y a plus à savoir sur l’aération avant de commencer.

Dans ce guide rapide, vous apprendrez les bases de l’aération de la pelouse, y compris les facteurs qui ont un impact sur la fréquence, pourquoi le sursemis accompagne souvent l’aération et les étapes simples pour le faire vous-même.

Utilisez les liens ci-dessous pour naviguer :

Facteurs ayant une incidence sur la fréquence d’aération

Le sol compacté, comme son nom l’indique, se produit lorsque les particules de sol sont comprimées ou compactées fermement ensemble.

Le sol compacté se produit le plus souvent dans les zones à fort trafic, comme les terrains de sport, les terrains de jeux, les nouvelles pelouses de construction. Cela se produit également lorsque le sol contient une grande quantité de matériaux denses comme l’argile, ce qui est courant dans des États comme le Texas et la Louisiane.

La haute densité du sol compacté limite l’espace pour que l’eau, l’oxygène et les nutriments atteignent les endroits dont ils ont besoin, comme les racines de l’herbe. Le sol compacté rend également difficile l’expansion des racines de l’herbe, car percer un sol dense nécessite beaucoup plus d’énergie. En raison des conditions malsaines créées par le sol compacté, une aération plus fréquente est nécessaire.

Au fil du temps, l’herbe coupée, les pousses et les tiges mortes s’accumulent sur la couche supérieure de la pelouse, créant une barrière entre les brins d’herbe et le sol. Cette barrière est appelée chaume. Une petite quantité de chaume est bénéfique car elle ajoute des éléments nutritifs dans le sol, mais lorsqu’elle s’accumule plus rapidement qu’elle ne se décompose, elle crée une barrière et empêche l’eau et l’air de passer.

Un sol compacté et un excès de chaume entraînent des pelouses mal nourries et malsaines. L’aération résout ces deux problèmes en perçant le chaume et en colmatant les trous dans le sol compacté, ouvrant ainsi des voies qui étaient auparavant fermées. En cas de présence excessive de chaume et de sol compacté, une aération plus fréquente est nécessaire.

Comment savoir si votre sol est compacté

Tant que vous savez quoi rechercher, il est relativement facile de détecter lorsque votre sol est compacté. Voici les signes révélateurs :

  • Taches nues et zones avec de l’herbe inégale et malsaine. Lorsque l’eau et l’oxygène ne peuvent atteindre les racines, l’herbe ne peut pas pousser.
  • Sol dur comme de la pierre que vous pouvez à peine pénétrer avec une fourche.
  • Pudding.
  • L’eau qui coule des zones élevées est un signe que votre pelouse n’absorbe pas l’eau.
  • Le sol a une teinte rougeâtre. C’est le signe d’un sol à forte teneur en argile, qui a tendance à se compacter.
  • Plantes à croissance rabougrie et arbres à racines peu profondes.
  • Si votre pelouse sert également de terrain de jeu pour les enfants ou les animaux domestiques, il y a de fortes chances que le sol soit compacté.
  • Si votre herbe est épaisse, verte et saine et qu’aucun de ces signes n’est présent, le sol est probablement en bon état. Si tel est le cas, respectez un programme d’aération annuel jusqu’à ce que les conditions changent.

    Comment savoir si votre pelouse a trop de chaume

    La meilleure façon de déterminer si votre pelouse a trop de chaume est de marcher dessus et de la toucher pieds nus. Les pelouses avec trop de chaume sont spongieuses et rebondissantes. Les pelouses saines sont douces mais fermes.

    Sentez aussi l’herbe avec votre main et vos doigts. Votre doigt ne devrait pas pouvoir enfoncer plus d’un demi-pouce dans le chaume. Si vous n’êtes toujours pas sûr, déterrez un petit morceau de gazon et regardez-le de côté. Si la couche de chaume est plus épaisse qu’un demi-pouce, votre pelouse en a trop.

    Si le chaume est accompagné d’un sol compacté, la meilleure solution est l’aération. Si le chaume est le seul problème, vous pouvez « déchaumer » votre pelouse en la ratissant manuellement ou en louant une déchaumeuse électrique dans un magasin de rénovation domiciliaire comme Home Depot.

    Le meilleur moment de l’année pour aérer votre pelouse

    Le meilleur moment de l’année pour aérer votre pelouse est juste avant la haute saison de croissance, qui varie selon le type d’herbe. Le meilleur moment de l’année pour aérer l’herbe de saison fraîche, comme le pâturin des prés et la fétuque rouge traçante, est au début du printemps et de l’automne. Le meilleur moment pour aérer l’herbe de saison chaude, comme l’herbe Saint-Augustin et l’herbe zoysia, est la fin du printemps.

    Si vous n’êtes pas sûr du type de gazon dont vous disposez, cette ressource utile sur Scotts.com vous aidera.

    La saison de croissance est le moment idéal de l’année pour aérer, car les racines profiteront de leur nouvel accès à l’eau et aux nutriments, aidant ainsi la pelouse à se rétablir rapidement au fur et à mesure de sa croissance.

    Aération et sursemis

    L’aération s’accompagne souvent d’un sursemis, qui consiste à planter des graines de gazon sur la pelouse existante sans arracher l’herbe ou le sol. Les trous que l’aération ouvre sont le foyer idéal pour les nouvelles graines de gazon, du sursemis à la germination. La combinaison des deux processus au bon moment de l’année, juste avant la saison de croissance, donnera une pelouse épaisse et saine et ne laissera aucun espace pour les mauvaises herbes.

    Équipement dont vous avez besoin pour aérer votre pelouse

    Avant de pouvoir aérer votre pelouse, vous devez acheter ou louer un aérateur. Les aérateurs sont des équipements spécialisés et il en existe trois types principaux. Voici ce que vous devez savoir :

    Les aérateurs à pointes brisent le chaume et le sol compacté en perçant des trous dans le sol. Il existe plusieurs types d’aérateurs à pointes, y compris des outils qui ressemblent à des fourches, des rouleaux à pointes et même des chaussures à pointes que vous attachez à vos pieds et que vous aérez lorsque vous marchez sur la pelouse. Certaines personnes adorent les aérateurs à pointes parce qu’ils sont simples et généralement le type d’équipement d’aération le moins cher. D’autres prétendent qu’ils sont les moins efficaces et peuvent aggraver le compactage en pressant le sol entre chaque trou plus près l’un de l’autre. Si vous décidez d’opter pour cette option, assurez-vous de lire les critiques et de comprendre comment l’utiliser correctement.

    Les aérateurs tranchés sont la deuxième meilleure option. Ils utilisent des lames rotatives pour trancher le chaume et le sol afin de l’assouplir et de créer un espace pour que l’eau et l’air puissent circuler. Comme les aérateurs à pointes, il existe des options peu coûteuses parmi lesquelles choisir, mais leur efficacité fait débat.

    Les aérateurs à noyau, également appelés aérateurs à bouchon, sont le type d’équipement d’aération le plus populaire et, pour une bonne raison, ils sont les plus efficaces. Au lieu de pousser une pointe ou une lame dans le sol, ce qui peut aggraver le sol compacté, les aérateurs à carotte utilisent des dents creuses pour extraire de petits bouchons de terre du sol, créant ainsi un canal pour la pénétration de l’eau, de l’air et des nutriments. Les mottes de terre sont jetées sur le dessus de la pelouse, où elles se décomposent et ajoutent des nutriments. Les aérateurs à noyau se présentent sous de nombreuses formes différentes, y compris celles que vous remorquez derrière votre tondeuse, les outils manuels et les machines de taille commerciale à essence que vous peut louer chez Home Depot.

    Comment aérer votre pelouse

    Aérer votre pelouse est simple et facile. Quel que soit le type d’aérateur que vous choisissez, ce sont les étapes que vous devez suivre.

  • Étape 1 : Assurez-vous que le sol est humide – arrosez quelques heures à l’avance ou prévoyez de le faire un jour de pluie.
  • Étape 2 : Marquez les têtes de gicleurs, les conduites de service peu profondes et la plomberie avant de commencer, afin de ne pas les percer accidentellement.
  • Étape 3 : Parcourez soigneusement chaque section de votre pelouse, ce que votre aérateur comme vous le feriez avec une tondeuse. Si vous pensez que le sol est considérablement compacté ou que vous n’avez pas aéré depuis quelques années, passez-le deux fois. Au deuxième passage, allez dans une direction différente pour créer de nouveaux trous.
  • Une fois que vous avez terminé, arrosez généreusement. Certains professionnels recommandent d’appliquer de l’engrais pour aider à la récupération, mais ce n’est pas complètement nécessaire.

    Avez-vous des astuces d’aération à partager ?

    Maintenant que vous savez à quelle fréquence vous devez aérer votre pelouse, il est temps de vous mettre au travail !

    Quelle a été votre expérience avec l’aération? Cela améliore-t-il votre pelouse? À quelle fréquence le fais-tu? Quel type d’aérateur avez-vous utilisé ? Faites-nous savoir dans les commentaires ci-dessous!

    Les informations contenues dans cet article étaient basées sur la consultation de paysagistes locaux et sur mes propres recherches. Voici les sources que je tiens à remercier :

    Si vous avez trouvé cet article utile, vous devriez également consulter :

    À quelle fréquence devez-vous aérer votre pelouse? (Aération de la pelouse 101)
    4.9 (98%) 32 votes