20 octobre 2021

Test de New Balance FuelCell RC Elite v2

Intro de New Balance FuelCell RC Elite v2

Il y avait deux choses qui distinguaient la RC Elite V1 de toutes les autres super chaussures en fibre de carbone : sa sensation super douce et spongieuse sous le pied et sa semelle extérieure hérissée Dynaride.

C’était de loin la plus douce de toutes les super chaussures et cela donnait l’impression de très longues distances comme une promenade dans le parc.

La semelle extérieure Dynaride de la RC Elite en a facilement fait la meilleure chaussure de route adhérente que j’ai jamais testée. Il pourrait efficacement « mordre » dans une variété de surfaces, humides ou sèches, pour offrir une traction sans pareil.

Je pensais que la RC Elite était une bonne chaussure de course mais sa plaque n’était pas assez proéminente pour offrir le même niveau de propulsion qu’une Vaporfly ou une Adios Pro.

La version 2 de la RC Elite a perdu l’une de ses caractéristiques. Dynaride a maintenant été remplacé par une semelle extérieure en caoutchouc soufflé plat.

La hauteur de la pile de la semelle intermédiaire a également été considérablement augmentée. Il est maintenant de 39 mm au talon, 31 mm à l’avant-pied contre 32 mm/22 mm dans la première version donc le drop est passé de 10 mm à 8 mm.

L’avantage d’une augmentation de la hauteur de la semelle intermédiaire (en dehors d’une augmentation de l’amorti) est qu’elle permet à la plaque de carbone d’avoir une courbe plus agressive, ce qui permet aux super chaussures d’obtenir leur pop propulsif sur les orteils.

Alors, le nouveau modèle de course phare de New Balance peut-il désormais rivaliser avec les super chaussures les plus rapides du jeu et comment se compare-t-il à l’excellente première version ?

New Balance FuelCell RC Elite v2 Premières impressions

La première fois que j’ai vu le RC Elite v2 dans des images divulguées, j’ai dû prendre quelques minutes pour l’admirer et l’apprécier. C’était la plus belle chaussure de course que j’aie jamais vue.

Quand je l’ai vu en personne dans le magasin, il avait l’air encore mieux. C’est une de ces chaussures qui fait tourner les têtes quand les gens vous voient les porter dans la rue et au soleil, elle scintille et prend vie.

Lorsque je l’ai essayé, j’ai immédiatement senti l’augmentation de l’amorti. Il se sentait beaucoup plus moelleux et plus spongieux sous les pieds.

Ma première course était un fartlek de 17 kilomètres. Lors de cette première course, la RC Elite v2 m’a rappelé une autre chaussure en fibre de carbone New Balance qui a une conduite très similaire : la FuelCell TC.

Le RC Elite v2 est cependant un peu plus doux et plus stable que le TC. La stabilité est la seule chose qui manquait au FuelCell TC.

La chose la plus frappante était à quel point la RC Elite v2 était plus fluide que la première version.

La semelle extérieure Dynaride de la première version rendait l’avant-pied bosselé à cause des petites pointes, mais avec la feuille lisse de caoutchouc soufflé, les transitions étaient bien meilleures.

Cette première manche était sans effort, rebondissante et excitante.

Unité de semelle New Balance FuelCell RC Elite v2

New Balance FuelCell RC Elite v2 – Talon + Latéral

La RC Elite V1 était la super chaussure la plus douce et la plus coussinée et maintenant, avec la hauteur d’empilement de la semelle intermédiaire ajoutée, aucune autre super chaussure ne s’en approche.

La conduite du RC Elite v2 donne l’impression de glisser sur la route. C’est de loin la super chaussure la plus douce en raison de sa semelle intermédiaire FuelCell à faible densité et hautement compressible qui est un mélange TPU/EVA supercritique et qui est exactement la même formulation que la version 1.

Je l’ai vraiment apprécié sur les courses de longue distance parce que vous avez la sensation d’un amorti sans fond sans avoir l’impression de trop vous enfoncer dans la mousse.

Ce qui distingue le RC Elite v2, c’est que même à des vitesses lentes supérieures à 5,30 par kilomètre, il est stable, amorti et rebondissant. Cela en fait l’une des super chaussures les plus polyvalentes.

Le seul aspect négatif de la mousse de la semelle intercalaire si douce est qu’elle diminue le niveau de propulsion que vous obtenez de la plaque de carbone.

New Balance dit que la plaque de carbone a la même rigidité que la première version mais qu’elle a maintenant une pente plus raide donc je peux certainement la sentir plus que dans la première version mais elle n’est toujours pas aussi importante que dans le Vaporfly Next% 2 ou le Ciel Métavitesse.

L’autre différence dans la géométrie de la semelle intermédiaire est que la RC Elite v2 a un ressort d’orteil plus élevé qui augmente l’effet rocker et rend la chaussure plus efficace pendant les longues courses.

Le RC Elite v2 peut gérer la plupart des types de courses sans effort, à l’exception des sessions de vitesse d’intervalle où je pense que le FuelCell est un peu trop spongieux et qu’il vous gêne lorsque vous essayez de tout faire.

Toute course au-delà d’un semi-marathon est l’endroit où le RC Elite v2 brille vraiment car sur ces distances plus longues, vous pouvez sentir les propriétés d’économie d’énergie de la mousse et du rocker à l’avant-pied.

J’ai vraiment aimé le Dynaride unique et hérissé sur l’avant-pied de la semelle extérieure, mais je ne le manque pas sur le RC Elite v2. J’ai trouvé le niveau de traction légèrement inférieur, mais je préfère les transitions de conduite plus douces de la version 2. La conduite plus douce rend la sensation plus soyeuse et beaucoup plus agréable sur de longues distances.

New Balance FuelCell RC Elite v2 – Semelle au talon

Le caoutchouc à l’arrière du pied a également changé pour un design de type “Vaporfly” de 2 bandes verticales.

Le placement des bandes est plus efficace pour protéger la semelle intermédiaire souple que le placement de la Rebel v2, mais elles ne s’enroulent pas autour des bords de la semelle intermédiaire, de sorte que la lèvre FuelCell en surplomb est éraflée par le sol.

Espérons que New Balance corrige cela sur le RC Elite V3.

Ma mise à jour préférée est la grande fenêtre située directement sous le milieu du pied qui permet de gagner du poids et vous permet de voir la plaque de carbone. Cela rappelle une supercar où vous pouvez voir dans son moteur.

La stabilité était un peu un problème sur la RC Elite V1 et même si la semelle intermédiaire est 9 mm plus haute à l’avant-pied et 7 mm plus haute au talon, la RC Elite v2 est en fait plus stable que la version 1 car le caoutchouc de l’avant-pied est maintenant plat et le la base de la chaussure est légèrement plus large.

Les surpronateurs sévères doivent toujours éviter le RC Elite v2 car le côté latéral exagéré de la semelle intermédiaire s’évase et pousse votre pied vers l’intérieur.

New Balance FuelCell RC Elite v2 Unité Supérieure

New Balance FuelCell RC Elite v2 – Gros plan

L’ajustement du RC Elite v2 n’est pas votre ajustement typique de course : il est accommodant et spacieux à l’avant-pied. Elle s’adapte plus à une chaussure d’entraînement qu’à une chaussure de course, ce qui la rend beaucoup plus confortable sur de longues distances.

Le RC Elite v2 devrait convenir à une variété de formes de pieds différentes, y compris les coureurs aux pieds très larges.

Le maillage a été remplacé par un matériau tricoté extensible qui est plus lisse et moins poilu que le matériau du RC Elite V1. Cela se traduit par une meilleure respirabilité car il est plus fin et il y a maintenant de gros trous sur le dessus de la zone des orteils pour laisser entrer plus d’air.

Le matériau tricoté est également plus fin que la plupart des tiges tricotées, il n’absorbe donc pas autant de liquide et n’augmentera pas le poids de la chaussure pendant les courses.

La languette du RC Elite v2 est un peu plus longue que celle de la première version. Il est toujours plat, large et sans soufflet, j’ai donc subi un petit glissement de langue vers le bas pendant les courses.

Le col et la languette du talon sont légèrement rembourrés et j’ai connu un excellent maintien du pied sans glissement du talon bien que j’aie dû utiliser un nœud de coureur.

La coupe est fidèle à la taille, la longueur étant un peu plus courte que la chaussure de course moyenne. J’ai pensé à monter d’une demi-pointure mais je suis content de ne pas l’avoir fait car l’avant-pied aurait été trop spacieux.

Dans l’ensemble, la tige s’est bien comportée même sur des courses de plus de 4 heures. Je n’ai ressenti aucune ampoule, aucun frottement gênant ni aucune pression inconfortable sur mes pieds et la seule irritation était que je devais remonter la langue pendant les périodes de repos.

New Balance FuelCell RC Elite v2 Conclusion

New Balance FuelCell RC Elite v2 – Gros plan du talon

Ce n’est peut-être pas la chaussure de course en fibre de carbone la plus rapide ou la plus légère, mais la RC Elite v2 a quelque chose de vraiment sympathique.

Cela peut être le coloris audacieux ou la course amusante et rebondissante, mais il y a quelque chose qui me donne envie de courir plus souvent que n’importe quelle autre super chaussure.

La RC Elite v2 est beaucoup plus tolérante que les autres chaussures en fibre de carbone et sa conduite est moins choquante, donc cela ne me dérange pas de m’y entraîner.

Je ne ressens pas non plus de raideur au mollet après avoir fait de longues courses car elle a une conduite plus naturelle que les autres super chaussures.

Ce n’est probablement pas mon premier choix de courir un marathon parce que la course me semble un peu trop « détendue ». Pour un marathon, je recherche quelque chose qui puisse m’aider à mettre la pédale au métal.

J’adore m’entraîner avec le Rebel v2 car il est si doux, flexible et polyvalent. J’ai l’impression que le RC Elite v2 est le Rebel v2 sous stéroïdes. Augmentez la hauteur de la semelle intermédiaire, ajoutez une plaque de carbone et vous obtenez le RC Elite v2.

La version 2 est une grande amélioration par rapport à la RC Elite V1. Il est plus amorti grâce à sa semelle intermédiaire plus épaisse, plus lisse grâce à son caoutchouc de semelle extérieure plat à l’avant-pied et plus efficace sur de longues distances grâce à son ressort d’orteil plus élevé.

On dit qu’il ne faut pas juger un livre à sa couverture. Le RC Elite v2 prouve que parfois c’est possible car sa conduite est aussi amusante et excitante qu’elle en a l’air.

Nous avons acheté une paire de New Balance FuelCell RC Elite v2 auprès de runningwarehouse en utilisant notre propre argent. Cela n’a pas influencé le résultat de cet examen, écrit après avoir parcouru plus de 50 milles.

Test de New Balance FuelCell RC Elite v2
4.9 (98%) 32 votes