24 octobre 2021

Causes, symptômes, diagnostic et traitement

Aperçu

Qu’est-ce que la douleur au talon ?

La douleur au talon est un problème courant du pied et de la cheville. La douleur peut survenir sous le talon ou derrière celui-ci. De nombreuses conditions peuvent causer des douleurs aux talons, notamment :

  • Fasciite plantaire.
  • Tendinite/tendonose d’Achille ou des fléchisseurs.
  • Éperons osseux.
  • Maladie de Sever (surtout chez les enfants de 8 à 14 ans).
  • Bursite.
  • Fractures de fatigue.
  • Tendons enflammés.
  • Il est important d’avoir une évaluation médicale pour vous aider à déterminer la cause exacte de votre douleur au talon afin que le régime de traitement approprié puisse commencer.

    La douleur au talon peut rendre difficile la marche et la participation aux activités quotidiennes. La plupart des affections douloureuses du talon s’améliorent avec les traitements non chirurgicaux, mais votre corps a besoin de temps pour récupérer.

    Quelle est la fréquence de la douleur au talon?

    Plus de 2 millions d’Américains souffrent de douleurs au talon chaque année. Le problème touche des personnes de tous âges et de tous sexes.

    Où se développe la douleur au talon ?

    Vous pourriez ressentir de la douleur, de la douleur ou de la sensibilité n’importe où dans le talon. Vous ressentez généralement une douleur au talon :

  • Derrière le talon.
  • Sous le talon.
  • Dans l’os du talon lui-même.
  • Qu’est-ce qui cause la douleur derrière le talon?

    Plusieurs problèmes peuvent provoquer l’apparition de douleurs à l’arrière du talon :

  • Tendinite d’Achille : Le tendon d’Achille est un tissu fibreux qui relie le muscle du mollet à l’os du talon. C’est le tendon le plus long et le plus fort du corps. Les coureurs et les basketteurs sont plus sujets aux tendinites d’Achille. Cette blessure de surutilisation enflamme le tendon. La tendinite provoque une douleur, un gonflement et une raideur à l’arrière du talon.
  • Bursite: La bursite survient lorsque des sacs remplis de liquide appelés bourses (pluriel de bourse) gonflent. Ces sacs amortissent les articulations, permettant un mouvement fluide. Vous pouvez ressentir une sensation de contusion à l’arrière du talon. La bursite survient généralement après avoir passé beaucoup de temps debout.
  • Difformité de Haglund : une inflammation et une irritation chroniques peuvent provoquer la formation d’une bosse osseuse élargie (appelée bosse de pompe) à l’arrière du talon. Les chaussures à talons plus hauts, comme les escarpins, peuvent aggraver la bosse et la douleur.
  • Maladie de Sever (apophysite calcanéenne) : La maladie de Sever est une cause fréquente de douleur au talon chez les enfants actifs entre 8 et 14 ans. Les enfants qui participent à des activités qui nécessitent beaucoup de course et de saut sont plus sujets à ce problème. L’augmentation de l’activité sportive irrite la plaque de croissance à l’arrière du talon.
  • Qu’est-ce qui cause la douleur sous le talon?

    Les problèmes qui causent des douleurs sous le talon comprennent :

  • Ecchymose osseuse (contusion) : marcher sur un objet dur et pointu peut endommager le rembourrage adipeux sous le talon. Vous ne verrez peut-être pas de décoloration, mais votre talon sera sensible lorsque vous marcherez. Une fracture de fatigue, ainsi que la maladie de Sever, peuvent provoquer des douleurs tout au long de l’arrière du talon, en bas, sur les côtés et à l’arrière du talon.
  • Fasciite plantaire : La fasciite plantaire est de loin la principale cause de douleur au talon. Il se produit lorsque le fascia, le tissu conjonctif qui longe le bas (surface plantaire) du pied, se déchire ou s’étire. Les personnes qui courent et sautent beaucoup sont plus susceptibles de développer cette affection douloureuse. Les tapis roulants et les surfaces dures (comme le béton) pour l’exercice ou le travail sont des irritants courants.
  • Éperons du talon : La fasciite plantaire chronique peut provoquer la formation d’une excroissance osseuse (éperon du talon) sur l’os du talon. Les éperons au talon ne sont généralement pas douloureux, bien que certaines personnes souffrent.
  • Quels sont les facteurs de risque de douleur au talon ?

    Tout ce qui met beaucoup de pression et de tension sur votre pied peut causer des douleurs au talon. La façon dont vous marchez (mécanique du pied) et la forme de votre pied (structure du pied) sont également des facteurs.

    Vous pourriez être plus susceptible de développer une douleur au talon si vous :

  • sont en surpoids (sont obèses).
  • Vous souffrez d’arthrite au pied et à la cheville, de pieds plats ou de voûtes plantaires hautes.
  • Courez ou sautez beaucoup dans le sport ou pour l’exercice.
  • Passez beaucoup de temps debout, surtout sur les sols en béton.
  • Portez des chaussures mal ajustées sans support de voûte plantaire et/ou coussin.
  • Quels sont les symptômes de la douleur au talon ?

    Les symptômes de la douleur au talon varient selon la cause. En plus de la douleur, vous pouvez ressentir :

  • Croissance osseuse sur le talon.
  • Décoloration (ecchymose ou rougeur).
  • Raideur.
  • Gonflement.
  • Tendresse.
  • Douleur après s’être levé d’une position de repos/assise.
  • Comment diagnostique-t-on la douleur au talon ?

    Votre professionnel de la santé évaluera vos symptômes et effectuera un examen physique. Vous pouvez également obtenir des radiographies pour vérifier l’arthrite, les fractures osseuses, l’alignement des os et les lésions articulaires.

    Dans de rares cas, vous aurez peut-être besoin d’une IRM ou d’une échographie. Ceux-ci peuvent montrer des problèmes de tissus mous que les rayons X ne révèlent pas.

    Quelles sont les complications de la douleur au talon?

    La douleur au talon peut interférer avec votre capacité à vous déplacer, à travailler, à faire de l’exercice et à accomplir vos tâches quotidiennes. Quand ça fait mal de bouger, vous pouvez devenir sédentaire. Un mode de vie inactif peut entraîner une prise de poids. Vous pouvez également devenir déprimé parce que vous ne pouvez pas faire les choses que vous aimez.

    Une tendinite d’Achille non traitée peut provoquer une rupture du tendon (tendinose). Avec le temps, le tendon d’Achille peut se déchirer ou se rompre. Ce problème peut nécessiter une intervention chirurgicale.

    Comment la douleur au talon est-elle gérée ou traitée?

    La plupart des problèmes qui causent des douleurs au talon s’améliorent avec le temps avec des traitements non chirurgicaux. Les thérapies visent à soulager la douleur et l’inflammation, à améliorer la flexibilité du pied et à minimiser le stress et la tension sur le talon. Ces traitements comprennent :

  • Injections : Les injections de stéroïdes peuvent soulager la douleur et l’enflure. Les injections de stéroïdes doivent rarement, voire jamais, être administrées pour un problème de tendon, mais peuvent certainement aider pour la fasciite plantaire et la bursite.
  • Orthèses : Les inserts de chaussures en vente libre ou sur mesure (orthèses) peuvent soulager le talon. Certaines personnes trouvent un soulagement en portant une attelle la nuit, surtout si elles ont mal le matin. Une botte de marche peut être nécessaire pour les symptômes plus graves. Vous devrez peut-être également opter pour des chaussures plus résistantes pour le port et l’exercice quotidiens.
  • Analgésiques : les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) combinés à des sacs de glace soulagent la douleur et l’enflure.
  • Physiothérapie : Le massage, la physiothérapie et la thérapie par ultrasons peuvent briser les adhérences des tissus mous. Ces traitements peuvent réduire la douleur et l’inflammation.
  • Exercices d’étirement : votre professionnel de la santé peut vous montrer comment faire des exercices d’étirement du talon pour les tendons et les muscles tendus.
  • Taping : Vous pouvez utiliser du ruban adhésif sportif ou médical pour soutenir la voûte plantaire ou le talon.
  • Il est rare d’avoir besoin d’une intervention chirurgicale pour traiter la plupart des causes de douleur au talon.

    Comment puis-je prévenir les douleurs au talon ?

    Pour prévenir la douleur au talon ou empêcher la douleur de revenir, il est important de garder vos tendons du pied et du talon flexibles. Vous devez vous étirer régulièrement et porter des chaussures de soutien bien ajustées. Les coureurs sont particulièrement sujets aux douleurs au talon. Vous pouvez éviter les blessures en courant en parcourant moins de kilomètres et en courant sur des surfaces plus molles.

    Quel est le pronostic (perspective) pour les personnes souffrant de douleurs au talon ?

    La douleur au talon disparaît généralement avec des traitements non chirurgicaux, mais la récupération prend du temps. Vous devez être patient et donner à votre corps le temps de se réparer. Si vous reprenez trop rapidement vos activités habituelles, cela peut retarder votre récupération. Dans de rares cas, vous pourriez avoir besoin d’une intervention chirurgicale.

    Quand dois-je appeler le médecin ?

    Vous devriez appeler votre fournisseur de soins de santé si vous ressentez :

  • Douleur qui ne s’améliore pas en quelques semaines avec du repos ou des analgésiques.
  • Douleur qui rend la marche ou les mouvements difficiles.
  • Gonflement grave du pied ou du talon, inflammation ou raideur.
  • Quelles questions dois-je poser à mon médecin ?

    Vous pouvez demander à votre fournisseur de soins de santé :

  • Qu’est-ce qui cause ma douleur au talon?
  • Quel est le meilleur traitement pour moi ?
  • Que puis-je faire pour réduire le risque d’avoir à nouveau des douleurs au talon ?
  • Quels types de symptômes nécessitent une évaluation plus urgente ?
  • Une note de la Cleveland Clinic

    La douleur au talon s’améliore souvent avec le temps avec les traitements non chirurgicaux. Votre fournisseur de soins de santé peut déterminer la cause de la douleur. Votre fournisseur peut également vous montrer des exercices d’étirement et recommander des orthèses et d’autres méthodes si nécessaire. Beaucoup de gens essaient d’ignorer la douleur au talon et de poursuivre des activités qui aggravent le problème. Mais il est essentiel de laisser à votre corps le temps de récupérer. Sinon, vous pouvez développer une douleur chronique au talon qui vous met à l’écart pendant une période prolongée. Plus la douleur au talon est longue, plus elle est difficile à traiter efficacement, il est donc important de se faire évaluer.

    Causes, symptômes, diagnostic et traitement
    4.9 (98%) 32 votes